Version3TM

Version d'essai de Terra M Forumtest
 
AccueilAccueil  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Présentation du lieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Modérateur & Légende
Modérateur & Légende

Messages : 109
Aile de bronze : 344
Prestige : 1


MessageSujet: Présentation du lieu   25pxSam 24 Mar - 18:51

Drayame

Population estimée à environ 10 000 habitants

→ Les Elfes


♦ Culture ;

Chez les elfes la polygamie est autorisée. Les femmes peuvent avoir plusieurs maris, tout comme les hommes peuvent avoir plusieurs femmes. Ou bien, une femme peut avoir plusieurs maris… et plusieurs femmes. La reine des elfes applique d’ailleurs avec beaucoup de conviction cette tradition. Elle possède en effet beaucoup d'amante. Il va sans dire qu’il y a des elfes traditionalistes, malgré le fait que l’homosexualité et la bisexualité soit autorisés depuis plusieurs années dans ces contrées.

♦ La reine des elfes ;

Que dire de la Reine des Elfes? Bien peu de gens ont eu le privilège d'apercevoir ce monarque à part, évidemment, son peuple. D'une taille plus grande que la moyenne des elfes, elle possède une aura des plus visibles. L'assurance transperce dans chacun de ses mouvements, rendant sa démarche gracieuse assez hautaine. D'un port de tête sans reproche, on aurait pu la prendre pour une belle femme. Mais les apparences sont trompeuses...
Oui, la Reine est très différente de ses sujets, la nature ne l'a pas paré d'un visage sans reproche, comme la plupart des habitants de la foret. Ce qui explique qu'elle porte un masque en publique. Elle en possède une foultitude, afin de les assortir à ses différentes tenues. Bleu, blanc, doré... Ils sont tous plus beau les uns que les autres allant avec de somptueuses toilettes. Rien n'est trop beau pour la Reine, l'or, le nacre, les plumes des plus rares animaux comme les phénix... Son corps, bien que grand, est bien proportionné, proposant une poitrine plus qu'avenante et de fines mains souvent gantées.
Sous son masque, pour les quelques personnes qui ont su jouer avec les mots, on peut observer un visage un peu trop ovale où deux yeux verts, sévère, perturbent. Trop rentrés dans leur orbite certainement. Ses joues ont gardé, malgré le temps, une rondeur toute enfantine qui lui déplaît beaucoup. Son nez, trop pointu, tombe au dessus d'une bouche pulpeuse à souhait, souvent mise en valeur grâce à ses masques. Son front, un peu trop grand, est recouvert d'un rideau de cheveux couleur d'or. Mais ce qu'elle déteste le plus, ce sont les légères rides qui commencent à se former au creux de ses yeux... Non, elle n'est ni moche, ni belle... Mais l'age commence à marquer ses traits.


→ Lieux


♦ L'Arbre Roi ;

Une simple clairière où repose le plus ancien et le plus imposant des arbres de Terra. On raconte que les racines de cet arbre majestueux s'étendent au delà des frontières de la Nation de la Terre, et que sa large ramure peut caresser les nuages. D'après la légende, il serait en réalité le corps d'une antique divinité qui serait morte en protégeant la forêt. Les savants ne s'accordent pas tous sur ce point. Cependant, cela n'empêche pas cette plante fantastique de sembler bouger... Parfois.

♦ La source d'Hiver ;

Pourquoi ce nom ? Eh bien tout simplement parce que cette source ne coule -pour une mystérieuse raison- qu'en hiver. Et ce avec une régularité presque effrayante. Certains prétendent que ce sont les Fées qui s'amusent à la tarir durant les trois autres saisons, mais personne n'a jamais pu apporter la moindre preuve. Son eau est sacrée, les Démons se brûlent la peau à son contact.


→ Légende


♦ Les chutes de Nehélia ;

"Je vais commencer sans doute par la plus triste de toutes les légendes de notre beau monde. Il s’agit de la légende de Néhélia la chasseresse. Cette elfe passait sa vie avec les animaux. Elle les chassait certes, mais les respectait, et leur offrait une mort digne et sans souffrance. Elle s’attaquait aux vieux et aux malades, laissant aux jeunes la liberté de s’épanouir. De plus elle les défendait des Hommes qui voulaient s’emparer de leur peaux ou autres attributs. Elle était très aimée par la Nature, et vivait une vie de recluse parfaitement heureuse. Jusqu'à ce que ses pas rencontrent ceux d’un jeune chasseur. Rapidement ils se lièrent tout deux d’amitié, une amitié si forte et si belle qu’elle devint amour. Seulement Néhélia était une femme de principe, un peu trop rigide peut être. Elle s’était juré de ne jamais tomber amoureuse. Alors elle repoussa le jeune homme. Celui-ci, frustré, mais surtout désespéré de savoir que son amour n’était pas réciproque, s’enfonça dans les bois loin d’elle.
Alors qu’elle le rejoignait pour lui dire qu’elle avait décidé d’oublier son serment, et que seuls les idiots ne changeaient pas d’avis, il fut tué sous ses yeux par un horrible monstre qui s’enfuit après avoir terminé son œuvre macabre. Folle de rage et de tristesse, elle le traqua pendant des jours entiers avant de l’éliminer. Puis elle retourna chez elle et enterra son aimé au pied du grand chêne sacré. On raconte, que les chutes de Néhélia naquirent de ses larmes de tristesse… Et que, désespérée, elle finit par mourir de chagrin. Quoi qu’il en soit on n’entendit plus jamais parler d’elle...
Morb - Le conteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://version3tm.forum-pro.fr
 

Présentation du lieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1