Version3TM

Version d'essai de Terra M Forumtest
 
AccueilAccueil  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Fiche Ayael

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Modérateur & Légende
Modérateur & Légende

Messages : 109
Aile de bronze : 344
Prestige : 1


MessageSujet: Fiche Ayael   25pxSam 17 Mar - 9:47

Ayael Arachnéa

Têtue - Séduisante - Impétueuse - Manipulatrice - Joueuse - Exubérante - Aime son métier, son familier, la hauteur - Déteste s'ennuyer - A peur de l'eau


Information

Surnom : La Rose Noire
Age : 22 ans
Nationalité : Terre
Profession : Assassine ; empoisonneuse et séductrice professionnelle.
Camp : Guilde - La confrérie de la Nuit
Titre de noblesse : Duchesse de Sen'rin
Race
Humaine

Caractère

Si l’on devait la décrire en deux mots, ce serait sans aucuns doutes « mortels » et « exubérante » De part son métier et son entourage Ayael est une personne plutôt sombre et méfiante, mais c’est aussi une dragueuse et une gamine invétérée. Elle aime les entrées fracassantes, et ce sert de son physique avantageux afin de piéger ses victimes masculines. Une technique très vicieuse certes, mais est ce sa faute si les hommes sont si pervers ? Mais son physique n’est pas la seule chose à joué, elle à porté cette technique au rang d’art. Travaillant sur le moindre détail pour être irrésistible. Non seulement de prendre soin d’elle à tel point que beaucoup la considérait comme superficielle, elle est une comédienne hors paire, capable d’arborait des sourires charmeur à désarçonner le plus désintéressé des hommes. C’est aussi une excellente menteuse, ce qui est un atout non négligeable quand son métier est de tuer et de voler.

Très sociable notre demoiselle aime néanmoins le calme et la solitude. Elle à une peur bleu des étendues d’eau et le mal de mer, ce qui est étrange quand on à passé toute sa vie sur une île… Mais bon, Ayael préfère la hauteur, elle aime escalader tout ce qui peut l’être. Particulièrement une tour très haute de sa maison ou elle ne peut tenir que debout tant elle est étroite, mais cette endroit à le don de l’apaiser… Autre paradoxe, malgré sa phobie Ayael adore prendre des bains. Elle peut passer des heures entières dans sa baignoire à barboté tranquillement dans l’eau. Son autre pécher mignon, les cerises. Elle adore ce fruit à un point inimaginable.

Son côté enfantin s’exprime dans certains de ses rires mais aussi dans son manque de prudence, en effet, elle ne réfléchie pas, elle agit. Et plus c’est dangereux, plus ça lui plait ! Son impatience vas de paire avec le fait qu’elle déteste s’ennuyer comme beaucoup de gens d’ailleurs, mais chez elle c’est presque maladif… Elle aime aussi être imprévisible, juste pour voir les autres rougir ou arboré un air stupéfait. Mais n’allait pas croire qu’elle reste aussi frivole lorsqu’elle travaille, dans ses moment là, elle se force à être impassible et concentré, affutant ses sens le plus possible.

Malgré cela elle aime son métier et le fait bien. C’est même l’une des meilleures. Oui, inutile de mentir, la modestie ce n’est vraiment pas pour elle. Que voulez vous, c’est ça d’être douée, et noble en prime. En parlant de noblesse, si elle connaît les bonnes manières ce n’est pas pour ça qu’elle les utilise. Sauf si ça peut lui être utile. Le seul enseignement dit « noble » qu’elle apprécie c’est la danse. Etant une personne très active, et faisant toujours preuve de vivacité, la danse est un art dans lequel elle s’en donne à cœur joie.

Son troisième péché mignon, consiste à se balader au clair de lune après un petit meurtre facile, et sentir le doux parfum de la menthe sauvage. Comme toute fille de bonne famille Ayael aime la finesse, et malgré ses techniques sournoises, elle à des principes, tel que : ne jamais trahir un employeur, toujours se venger, ne pas tuer d’enfant, et toujours être classe. Dans chacun de ses mouvements, de ses vêtements, de ses paroles, c’est une obligation pour elle d’être systématiquement, la plus élégante et gracieuse possible.

Depuis son enfance Ayael est destiné à ce métier, elle tient une arme depuis qu’elle est capable de parler, et si l’escrime l’horripile le lancé de poignard n’a plus de secret pour elle. Malgré son jeune âge, son existence fourni et son talent inné, lui ont apporté une expérience suffisante pour qu’elle puisse faire partie de l’élite des tueurs à gages.







Physique
Ayael se sert de son physique autant que de ses capacités pour parvenir à ses fins. Il va sans dire qu’elle à donc un physique très avantageux. De belles courbes là où il faut, une poitrine conséquente toujours mise en valeur par un superbe décolleté. De longues jambes façonnées par des heures et des heures d’entrainement, un visage fin et délicat avec un joli teint assez pâle tout de même…
Ayael est particulièrement fière de ses cheveux noir profond, qu’elle chouchoute tout particulièrement, grâce des crèmes diverses, ils sont rarement laisser lâche, en effet elle arbore souvent de complexe chignon avec tout un tas de décoration argentés piqué dedans.
Son autre fierté vient de ses yeux à la couleur anormale : rouge bordeaux. C’est une anomalie génétique que son père lui a transmis et qui l’identifie clairement. Pour quelqu’un comme elle qui aime se faire remarqué, c’est un atout non négligeable.

Niveau vestimentaire, Ayael porte du noir. Du noir, rien que du noir, exclusivement du noir. Et de la soie, de belles robes en soie qui coute des fortunes, avec de beaux corsets lacées. En bref des choses élégantes qui ne laissent planer aucun doute sur son rang, souvent accompagnées de bijoux argentés et de rubis, sa pierre précieuse préféré.
En dessous de tout cet attirail de séduction, Ayael porte toujours un pantacourt lui aussi noir et un haut brassière, le tout très moulant fait dans une matière ressemblant au cuir très résistante. C’est sa tenue de travail.
Capacité

Pouvoirs : Ayael à la faculté de voir dans le noir.
Arme : En plus de ses capacités physiques telles que sa souplesse et sa rapidité, Ayael possède plusieurs lames, des couteaux de lancés, des dagues multiples de longueurs et de formes aussi varié qu'esthétique.
Familier : Son familier nommé Unmei est une arraignée extrémement venimeuse. De la taille d'une mygale celle ci se promène toujours sur elle.La plus part du temps elle se dissimule derrière ses cheveux en s'accrochant à sa nuque.
Artefact magique : Aucun
Autre : Aucun

Histoire


Pour comprendre l’enfance d’Ayael il faut connaître sa famille et ses origines. Tout commence une dizaine de génération plus tôt lorsqu’un elfe kleptomane et une shaman liée aux araignées se rencontrèrent et tombèrent amoureux. D’abord juste spécialisé dans l’art du vol ils ne tardèrent pas à élargir leur champs d’action et finirent par devenir suffisamment riche pour acquérir un titre sur Sen’rin, puis au fils des générations, les mariages arrangés firent que la famille posséda pratiquement toute l’île.
La grand-mère d’Ayael était une célèbre courtisane qui avait fréquenté les plus Grands, Ayael l’a toujours beaucoup aimé, et le soin qu’elle apporte à son physique vient en grande partie de l’enseignement de la vieille femme. La mère d’Ayael est la descendante directe de cette illustre femme, et son père un cousin éloignée, mais cela n’a jamais dérangé les noble de se marié dans la famille. D’ailleurs contrairement à beaucoup d’autre endroit, les filles ne sont pas laissé de côté, étant donné que tout comme sa mère c’est Ayael qui héritera du duché.

Parlons justement de sa mère, celle-ci à toujours étais d’une douceur extrême, et même si c’est une très belle femme elle ne met pas son physique en valeur. Elle n’a jamais tué à part en légitime défense, mais par contre elle était une incroyable voleuse. Son père en revanche ne c’est jamais gênée pour le faire. Mais il c’est retiré assez jeune pour s’occuper de chose administrative. Ce n’est pas le plus gentil des hommes et il est extrêmement exigent mais la mère d’Ayael à toujours était là pour le calmer et apporter toute la douceur dont les enfants ont besoin. Très jeune son avenir plut à Ayael ses frères combattant dans un autre domaine ils ne se sont jamais fait de l’ombre mutuellement ce qui est aussi un bon point, au contraire son frère ainé la toujours protéger contre tout et la naissance de son plus petit frère l’a toujours ravis car elle avait un nouveaux compagnon de jeux.

Jamais Ayael n’a été dans le besoin, la richesse et le prestige de sa famille lui apportait du respect où qu’elle aille et les petites remarque discrète sur l’intégrité de celle-ci ne l’ont jamais déranger le moins du monde. Au contraire, elle aime cette célébrité. Depuis toute petite Ayael à donc la chance de faire ce qu’elle voulait, elle put apprendre le maniement des couteaux avec un grand maitre, et les poisons avec plusieurs herboriste réputé, et tous ses autres cours ont toujours était donné par des précepteurs attentif et qualifier, il n’est donc pas étonnant qu’Ayael écrivent et danse à la perfection.

Elle découvrit très tôt sa passion pour l’escalade et se lance seule dans l’ascension de pic vertigineux que l’on trouve à foison sur son île, c’est à ce moment qu’elle rencontra son familier.
Rencontrer n’est pas le mot approprié en fait, elle tomba dans le nid de ces araignées mais heureusement le lien psychologique qu’elle lia immédiatement la protégea. Après cet épisode Unmei et elle ne se quittèrent plus et Ayael progressa à une vitesse incroyable dans l’art des poisons. Elle obtenue aussi de son araignées une grande résistance à la plus part des poisons.

A quinze ans, elle a passé avec succès son examen pour devenir officiellement assassine. Et à découvert le véritable gout de la liberté. Comprenant qu’elle n’était pas faite pour rester cloîtrée sur sa petite île natale. Après quelques années elle réussit à se faire un nom en tant que tueuse : « La rose noire ». Elle à récemment rencontrer son fiancé Syllas, pressé par leur famille le mariage ne devrait pas tarder à avoir lieu, mais néanmoins Ayael craint la réaction de ses frères lorsqu’ils apprendront que le duché lui reviendra. Surtout celle de son ainé en fait, après tout selon les coutumes traditionnel c’est lui qui devrait être duc…





Dans la vrai vie


Âge : 16 ans
Comment avez vous connu le forum ? Je l'ai fondé
Avez vous déjà fréquenté d'autre forum, si oui lesquels ? Oui, Word of delusion, SOS RPG, KingsAge et bien d'autre^^
Vos passions : Les mangas, le RPG, l'écriture et la lecture
Que pensez vous de Terra Mystica ? Avez vous des suggestions pour l'améliorer ? Je l'ai créé alors XD
Avez vous rencontré des problèmes pour remplir votre fiche? Nop XD
Phrase fétiche : "Et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne" Appolinaire
Code du règlement Ok by Ayael
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://version3tm.forum-pro.fr
 

Fiche Ayael

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1