Version3TM

Version d'essai de Terra M Forumtest
 
AccueilAccueil  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Légendes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Modérateur & Légende
Modérateur & Légende

Messages : 109
Aile de bronze : 344
Prestige : 1


MessageSujet: Légendes   25pxMer 7 Mar - 12:41

Légendes


Morb, le vieux conteur, entamait une nouvelle fois un index de toutes les légendes de Terra Mystica. Même si elles sont connues de tous, elles sont toujours aussi appréciées, et tout le monde désirait continuer à les entendre. Jamais il ne se faisait prier pour les raconter, un soir, autour d'un feu par exemple...


→ Au commencement


A l’origine, il n’y avait rien sur Terra Mystica. Ce nom même n’aurait rien désigné si jamais on l’avait employé à l’époque. Et pourtant, deux êtres existaient alors. Sans support possible, la vie existait donc déjà, et elle était symbolisée par l’un des deux êtres, tandis que l’autre, la mort, le suivait pas à pas. Tous deux travaillaient main dans la main et, ensemble, ils créèrent le monde. Il créèrent les océans, ils créèrent la terre, ainsi que tous ceux qui la peuplaient. Yehadiel, le Créateur, fit naître tous les êtres vivants, et Nayris, la Mort, entreprenait de les faire passer de l’autre côté lorsque le moment était venu.

Dès ce moment-là, tous deux se retirèrent dans le grand palais qui se situait par-delà les mers. Mais ces deux entités se rendirent compte qu’il fallait que quelques êtres gèrent ce monde tout neuf et donc, ils créèrent les Dieux mineurs. Ils en créèrent toute une myriade, afin qu’ils aillent sur Terra pour la protéger, l’aider à se développer. Ce furent les tous premiers êtres pensant que les Dieux créèrent et, durant des millions d’années, tout se passa parfaitement bien, les espèces créées par Yehadiel vivant allégrement leur vie, tandis que Nayris venait les chercher quand leur heure arrivait à son terme.

Puis, alors que les deux créateurs vivaient dans leur palais, apparurent les Hommes, l’évolution faisant son long travail. Et Yehadiel fut impressionné par ceux-ci, qui leur ressemblaient, à lui et à Nayris. Ils s’élevèrent dans le monde à l’aide de leur intelligence, ils découvrirent le feu, l’art, et la magie. Yehadiel fut tout de suite pris d’amour pour ces êtres, et il vint un moment où il les aima plus que tout sur Terra, plus même que Nayris, qui avait été avec lui depuis la nuit des temps. Vexée, celle-ci commença alors a dévier de sa tâche, et critiqua les Hommes, montrant à son Éternel compagnon qu’ils étaient mauvais, corrompus et fourbes. Ce dernier lui rétorqua que ce comportement leur permettait de connaître également l’amour, l’espoir, la joie, et qu’être pêcheurs permettait de recevoir le plus beau des dons : la miséricorde.

Mais la Mort n’était pas de cet avis. Elle voulut montrer à Dieu ce que pourraient devenir les Hommes si on les laissait en vie, et ainsi, elle créa les démons primordiaux, ceux que l’on retrouve encore de nos jours. Des accouplements entre ceux-ci et les Hommes, entre le bon et le mal, naquirent toutes les races intelligentes de Terra Mystica. En voulant anéantir les Hommes, Nayris avait finit par créer tout ce qui représente ce monde désormais.

Mais la création des démons était un véritable pied-de-nez à Yehadiel, et celui-ci fut furieux contre sa compagne, qui, elle aussi, laissa éclater toute sa rage. Immortels tous deux, leur combat faillit anéantir le monde entier, mais Yehadiel le remporta, grâce à son humilité. En effet, il sacrifia presque tous ses pouvoirs, ses immenses et éternels pouvoirs, pour enfermer Nayris dans ce que nous nommons aujourd’hui les Limbes. On raconte que Dieu est encore parmi nous à ce jour, mais qu’il se cache, honteux de ne pouvoir nous aider.


→ La valse des fleurs


Une autre légende raconte qu’un jour, une fée adorée des fleurs et des végétaux tomba amoureuse d’un nain. Seulement, celle-ci avait été frappé d’une terrible malédiction qui l’empêchait d’être vue par autre chose que les végétaux. Alors elle fit éclore pour lui une magnifique fleur nommé « Rose éternelle » et lui fit sa déclaration à travers elle. Le nain, d’abord surpris, décida d’arrêter la bière, puis tomba amoureux de ces si belles paroles... avant de se remettre à boire en se disant qu’il ne pouvait pas aimer une fleur. Néanmoins il la cueillit et la chouchouta jusqu’à sa mort, inconscient qu’une fée invisible veillait continuellement sur lui.
La particularité de cette fleur est qu’elle n’éclot qu’une fois par ans, le 8 de Vennà, et meurt le soir même, sauf si on la cueille. Dans ce cas là elle est aussi éternelle que l’amour dit-on.
Voilà pourquoi mes chers enfants, la coutume veux que vous offriez une rose éternelle à votre amoureux et qu’il fasse de même… En l’honneur de cette fée qui aima désespérément une personne qui ignorait jusqu'à son existence.


Citation :
D'autre légendes sont disponibles dans les descriptions de chaque forum... N'hésitez pas à partir à l'exploration! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://version3tm.forum-pro.fr
 

Légendes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1